Un job digne des contes de fée!

Comme vous avez pu le remarquer, nous adorons vous faire découvrir les coulisses des métiers du Château de Chillon. Voici notre toute nouvelle responsable de la communication, Lise Leyvraz Dorier.

lise

1)  Chère Lise, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs?

Née à Monthey, ma ville de cœur est Lausanne. J’y ai fait toute ma scolarité et j’ai étudié à l’université. Mes branches: le français, l’histoire, le journalisme et la communication. Passionnée par les mots et le verbe, j’adore utiliser la plume ou le clavier pour rédiger du contenu. J’aime rencontrer les gens et différents univers. Curieuse, je m’intéresse au passé pour mieux comprendre le présent et imaginer l’avenir. Smartphone au poing, je photographie et filme ce qui m’intrigue ou m’émerveille. Je lis avec plaisir aussi toutes sortes d’ouvrages, mais avant tout, les histoires d’amour, les biographies historiques ou romancées. Les contes me font retomber enfance et m’amusent, même si parfois ils sont très sanglants…

2)   Dites-nous tout de votre métier! Qu’est-ce que vous faites tous les jours au château?     

En tant que responsable de la communication, je fais parler la forteresse millénaire et la pare de ses plus beaux atours. Je m’occupe des relations avec les journalistes et des demandes spécifiques comme des tournages de films. Avec notre équipe de chic et de choc du château, je gère les médias sociaux en donnant une touche fun, légère ou humoristique. Merci beaucoup d’ailleurs à nos visiteurs et fans qui nous envoient de belles photos, vidéos et commentaires.

Sans oublier que chaque jour, je me délecte du cadre splendide de Chillon.

Quoi de plus beau que de travailler les pieds dans l’eau, à œuvrer à l’ouverture d’un château sur le lac Léman, sur les Alpes et au monde d’aujourd’hui et pas seulement comme une résidence d’été !

3) Pour terminer, racontez-nous un souvenir ou une anecdote sur le château!

Lorsque que j’étais première dame de la Comtesse de Savoie, elle m’a confié une mission ultime. J’ai dû cacher ses bijoux étincelants, sa robe d’épousailles et sa plus belle parure de sous-vêtements dans l’enceinte du château. Je ne vous révélerai point ici où je les ai jadis déposés délicatement. Par contre, je peux vous donner un indice car cette panoplie est en lieu sûr et intouchable… Son écrin bleu brille encore et toujours aujourd’hui!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.