Samuel, un guide aux multiples talents!

En direct des coulisses du château de Chillon™, découvrez notre équipe de chic et de choc. Voici l’un de nos guides polyvalents, Samuel, aux multiples talents. Il accueille avec bienveillance et malice tous nos visiteurs, tels que des écoliers, des équipes de professionnels pour une visite-dégustation ou des stars lors de VIP trips, comme dernièrement le célèbre acteur Ranveer Singh.

Lise Leyvraz Dorier

Guides de Ranveer Singh
Samuel, devant le château de Chillon™, alias le duc de Savoie avec son épouse, Anne de Chypre. Ils attendent Ranveer Singh, le fameux acteur indien.

Cher Samuel, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

J’habite le nord vaudois. Dans la région lémanique, j’ai cependant de solides attaches. La famille de mon père s’y est installée au 19e siècle, après avoir quitté le canton de Berne. On a compté encore récemment des vignerons autant sur la Côte (Bougy, Féchy, Perroy) qu’en Lavaux (Villette). Le Léman est donc un espace que je connais bien. J’ai été élevé par des parents férus d’histoire, ce qui m’a conduit à suivre des études de Lettres (dont l’histoire) avant d’enseigner. Il y a quelques années, j’ai senti le besoin d’évoluer et j’ai entamé une reconversion dans les soins infirmiers. Reprendre des études représente un sacré défi. Travailler en parallèle au château m’a permis de conserver un contact bienvenu avec le monde du travail. Dans le domaine extra professionnel, je suis un mordu de cuisine, de cinéma et de littérature. Je m’essaie aussi, quoique modestement, à l’écriture (notamment des nouvelles). Pour me changer les idées, je pratique régulièrement la course à pied. Mais soyons honnête, parmi toutes mes passions, l’histoire figure toujours dans le peloton de tête. Et au sein de la discipline historique, j’entretiens une affection de longue date pour le Moyen Âge.

IMG_8907
Lors de la Journée des Châteaux Suisses, Samuel accompagne et passionne le public grâce à son jeu théâtral et à ces récits historiques sur la préparation d’un mariage aristocratique et médiéval.

Dites-nous tout… Qu’est-ce que vous faites au château ?

Je suis guide en langues européennes (français, anglais et allemand). C’est une fonction généraliste qui nous pousse à être de bons conteurs et vulgarisateurs pour captiver les publics très différents venant visiter le château. C’est utile d’avoir été enseignant, car j’ai appris à transmettre des éléments de manière pédagogique et j’ai un bon esprit de synthèse. Ce n’est pas rien, car à Chillon il y a de la matière (la famille de Savoie, les Bernois, le canton de Vaud, la mise en valeur du patrimoine historique, l’architecture, les peintures, etc.). Ma pièce préférée, et de loin, est la chapelle en raison des nombreuses peintures, fresques et sculptures qui s’y trouvent. On imagine souvent que parler de religion ennuie les gens. Rien n’est plus faux, nom de Zeus. Comme pour tout sujet, il faut simplement savoir s’y prendre. J’affectionne aussi beaucoup tout ce qui a trait à Rousseau, à Lord Byron, à Bonivard et à l’imagerie romantique de Chillon.

J’officie aussi en tant qu’animateur. Concrètement, cela demande d’organiser les nombreux anniversaires qui ont lieu au château et de participer à des événements de médiation culturelle qui se déroulent toute l’année, comme la Nuit des Musées, la Nuit de l’Épouvante, la Journée des Châteaux Suisses, Pakomuzé, etc. L’animation fait appel à des qualités d’acteur, car nous incarnons de véritables personnages lors de ces manifestations, et en costume s’il vous plaît. Je suis rassuré dans cet aspect de mon travail par le fait que j’ai un peu pratiqué l’improvisation théâtrale pendant mes années à l’université.

Enfin, depuis le début de cette année, j’ai la chance d’être impliqué dans certains projets. La responsable de la médiation culturelle m’a par exemple demandé de renouveler l’offre des formules d’anniversaire, ce qui a représenté un travail formateur très exaltant. Le but était de remplacer leur contenu, de clarifier leur structure et de dynamiser les activités proposées afin de les rendre plus accessibles aux petits comme aux pré-adolescents. L’avenir dira si la mayonnaise prend. J’ai aussi travaillé avec la responsable de la communication pour rédiger certains dialogues de la web-série consacrée à la prochaine exposition (« L’Eau à la bouche – Boire et manger au Moyen Âge» qui aura lieu à la mi-septembre 2018).

18.04.13_CHILLON©LaetitiaGessler_web9317
Visite guidée costumée à l’occasion du Brunch de la Fête des Mères avec Samuel aux commandes

Pour terminer, racontez-nous un souvenir ou une anecdote sur le château !

Un jour, un visiteur thaïlandais n’en démordait pas… Il croyait dur comme fer qu’un film de James Bond avait été tourné au château. Il tenait tellement à cette idée… Quand il me l’a dit avec un air très sérieux et répété moult fois, c’est l’unique moment où j’ai failli avoir un fou rire pendant une visite. Heureusement, j’ai pu le contenir. Pour que les choses soient claires : non, l’agent 007 n’a pas encore franchi l’enceinte du château!

Visite guidée guerre Samuel
Nos guides officiels adaptent leur visite au public et la personnalisent sur demande, comme Samuel. Ici, il commente des pratiques religieuses dans la chapelle.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.